© 2015 by Valérie Faghéon

Coaching professionnel

Modalités de l'accompagnement individuel

Approche

La démarche de coaching consiste à aider la personne coachée à atteindre un objectif. Le rôle du coach est de l’accompagner dans la prise de conscience de ses capacités et dans l’exploration de nouvelles pistes de réflexion, afin qu’elle trouve par elle-même ses propres solutions.

 

A cette fin, le coach utilise des techniques, une façon d'être et un questionnement puissant propres à faire progresser son client. En adoptant une posture bienveillante, active et professionnelle, il s’attache à faire émerger le potentiel du coaché.

 

Pour être opérant, l’accompagnement s’inscrit dans une démarche de changement et de remise en question personnelle et professionnelle qui apporte à la personne accompagnée une meilleure compréhension de sa situation et de ses modes de fonctionnement, un renforcement de son estime de soi, et l’émergence d’une prise de conscience à la fois de ses capacités mais aussi de ses freins et des difficultés qui peuvent nuire à l’expression de ses pleins potentiels.

 

 
Méthode, objectifs et processus

Un entretien préliminaire entre le coach et le coaché marque la première étape du coaching. C'est l'occasion de se rencontrer et de vérifier que "le courant passe". La qualité de la relation est primordiale et chacun doit se sentir en confiance et dans un échange empreint d’écoute et de compréhension. On appelle cela « créer l'alliance ». Cette rencontre permet de faire un diagnostic de la situation et de vérifier qu'un coaching sera une réponse adaptée à la situation.

La méthodologie repose sur des entretiens en face à face individuels et personnalisés. Le coach est centré sur son coaché et s’intéresse au « comment » plutôt qu’au « pourquoi », dans une démarche orientée action et solution, privilégiant la co-construction. Le coach apporte des connaissances, des méthodes et des outils tout en respectant le rythme de progression de son coaché.

 

Le coaching est une démarche qui s'inscrit dans un temps limité, d'où l'importance d'établir des objectifs de progression clairs et précis. Une « réunion d’ouverture » permettant de formuler ces objectifs marque le démarrage de l’accompagnement. Elle se déroule en présence de la personne accompagnée, de son manager, du coach, et souvent du responsable des ressources humaines. Le coach est garant du cadre, il veille à imprimer à cette réunion un état d'esprit bienveillant et respectueux.

 

Au début de chaque entretien de coaching, un point est fait sur les progrès réalisés, les résultats obtenus et les difficultés rencontrées. Le coaché définit ses attentes pour la séance, en lien avec l’objectif global fixé lors de la réunion d'ouverture. Entre chaque entretien, le coaché peut avoir un travail personnel à mener.

 

Le processus se déroule sur plusieurs mois pour permettre au coaché une mise en pratique et une confrontation avec la réalité entre chaque séance. De plus un changement profond nécessite un ancrage sur la durée.

 

En fin de parcours, une « réunion de clôture » réunit les mêmes participants, dans l'objectif de faire un bilan des bénéfices du coaching et de mesurer l'atteinte des objectifs. Cette dernière étape du processus de coaching est un moment fort et apprenant.

Déroulement
1 - Entretien coach / prescripteur (DRH, N+1)

Clarification du contexte et du besoin d'accompagnement

 
2 - Entretien préliminaire coach / coaché

Clarification des attentes du coaché et présentation du processus de coaching

 
3 - Réunion d'ouverture

Formalisation de la mission : déroulement, méthodes, objectifs et indicateurs, modalités pratiques, contractualisation

4 - Séances

Classiquement un coaching se déroule sur 8 à 10 séances, espacées de 2 à 3 semaines

5 - Réunion de clôture

Environ 6 mois après le lancement, une réunion de bilan sur l'impact de la démarche marque la dernière étape du parcours.

Charte de déontologie
Confidentialité

Les séances de coaching sont confidentielles et le coach s’engage à ne pas révéler la teneur des entretiens, même au commanditaire de la mission.

Il s'engage à respecter les règles du secret professionnel garantissant la plus stricte confidentialité des informations qui concernent d’une part le coaché, d’autre part l’organisation.

 

 
Respect de la personne coachée et de l’organisation

Le coach s’engage à faire preuve en toutes circonstances d'une entière loyauté à l'égard de la personne coachée et à mettre tout en œuvre pour sauvegarder ses intérêts légitimes, dans le respect de l’entreprise commanditaire. Il s'interdit d'exercer tout abus d'influence.

 

Il s'engage à accompagner son coaché de la meilleure manière dans une démarche d'acceptation excluant toute forme de jugement et d’évaluation.

 

Si le coach perçoit que la problématique du coaché relève d’autres disciplines de la relation d’aide, il s’engage à l’orienter vers des professionnels compétents (psychothérapeute par exemple).

 

L’action de coaching ne doit pas créer une situation de dépendance, mais au contraire conduire le coaché vers plus d’autonomie.

 

 
Qualité de prestation du coach, compétence

Le coach s'engage à garantir au coaché un cadre adéquat pour ses séances de coaching (lieu, coopération, libre parole).

 

Le coach suit un programme de perfectionnement en continu, portant sur des connaissances techniques aussi bien que générales, afin d'assurer une pratique de qualité.

 

Le coach mène un travail thérapeutique, l'accompagnement des personnes nécessitant un travail important sur soi-même. De plus il est supervisé par des coachs expérimentés ce qui lui permet de challenger sa pratique du coaching.

 

 

Ethique

Le coach est membre de l'Association professionnelle de coaching EMCC dont il respecte le code de déontologie.